Evergreen endurance

La météo aura eu raison de l'Evergreen. 

Sur nos 6 Trialpins partants, seulement deux franchiront la ligne d'arrivée. 

Sur le 228 raccourci en cap  (10km).

Laurent C fini 14 au scratch 2ème V2 en 12:09

Sur le 118 

Jean L fini 11 au scratch 2ème V2 en 8:38.

Les autres Trialpins (JP Guillaume Fabrice et Sylvain) ont été contraint d'abandonner avec les conditions météo difficiles.

Un petit CR de Muriel 

"Samedi 9 septembre 2017 : 6 courageux au départ de l'Evergreen avec Fabrice, Guillaume, Laurent, JP sur le 228 et Jean, Sylvain sur le 118.

C'était une journée de folie avec une pluie battante, 7 degrés en haut des cols, du vent glacial et il fallait du courage et un gros mental pour terminer. C'est fait avec à l'arrivée du 228 30% de finishers et les doigts gelés ! Bravo à tous d'avoir eu le courage de braver l'eau du lac à 16 degrés, les trombes d'eau tout le long du vélo, d'avoir continué en claquant des dents dans les descentes, d'avoir franchi les 190 kms de vélo et 5200m de dénivelé et les 10kms de cap avec 800m D +. Course à pied réduite car la neige, le vent glacial à 60km/h en haut et les rochers glissants ne permettaient raisonnablement pas de garantir une sécurité optimale. Laurent fait partie des 50 finishers du 228 et termine 14ème ! Il a perdu beaucoup de temps à la transition après le vélo car il n'arrivait pas à se changer avec les mains gelées ! Merci Jean de l'avoir aidé ! Et dire que la veille et le lendemain il faisait beau. .. Bravo à tous les coureurs du 228 et du 118 ! Bravo à Jean pour sa très belle 11eme place sur le 118. Perso, j'étais contente d'être dans la voiture et bravo à JP, Guillaume, Fabrice et Sylvain d'avoir eu cette force et ce courage ! De vrais warriors dans ce Clubs !" Muriel 

 

Ci-dessous le résumé rapide de la course (source Facebook Evergreen)

"EVERGREEN TRIATHLONS : LES CAPRICES DU CIEL !

 

EVERGREEN, par choix, offre des parcours naturellement enchanteurs dans un environnement montagnard avec une bonne dose de difficultés, c'est une course hyper exigeante lorsque les conditions sont bonnes... alors quand ces conditions décident de modifier les règles du jeu, les limites physiques et la sécurité obligent à faire des choix indispensables...

Dès 9H30 la pluie faisait son entrée sur l'EVERGREEN 2017, les derniers concurrents en terminaient avec le col de Joux Plane (KM 18), la pluie s'intensifiait, le vent était de plus en plus fort et présent et les températures chutaient.

Voilà le décor est planté.

Les triathlètes du format 118 bouclait le vélo sans trop de souffrances mais sur le 228 c'était bien plus compliqué... chacun allait au bout de son seuil de résistance puis stoppait une aventure devenu intenable. Il fallait ensuite récupérer une cinquantaine de coureurs le long du parcours !

Pour le 118 la course prenait également une tournure extrême durant le trail. Au point culminant, le Plan de l'Aiguille à 2.300m, la neige succédait aux trombes d'eau... les derniers concurrents étaient arrêtés et regagnaient Chamonix par le téléphérique. Enfin une dernière décision difficile était prise pour les quelques coureurs toujours en course sur le format 228, le parcours du trail de 42km était annulé, mais afin de conserver l'esprit de cette course une boucle de 10km était mise en place.

Retour à la normale, ou presque, pour le triathlon EVERGREEN 58 le dimanche matin. Les températures sont basses mais le ciel est lumineux... la course se déroulera normalement.

Le mot de la fin : DOMMAGE ! pour les coureurs, pour l'organisation... des mois de préparation, des heures d'entrainement... pour une fête copieusement gâchée les éléments naturels.

Allez dans moins d'un an EVERGREEN prendra sa revanche avec une 4e édition sans perturbation."

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Sam (samedi, 09 septembre 2017 11:25)

    Courage les Trialpins on pense à vous !